L’Académie Mauritanienne de la Paix et de la Sécurité en Action

Le vendredi 29 janvier 2021, l’Académie Mauritanienne de la Paix et de la Sécurité (AMPS) a accueilli la cérémonie de clôture des formations de sa première promotion.

Cette formation de formateurs s’adresse aux officiers supérieurs et subalternes de l’Armée, de la Gendarmerie, de la Garde nationale, de la Sureté nationale et de la Sécurité des routes. Elle se déroule sur une période de 22 semaines.

En présence des autorités militaires et des représentants du projet, le commissaire général Vadhily Ould Nagi, Directeur général de l’Académie, a procédé à la remise des attestations de stage aux officiers-stagiaires ayant passé avec succès les différentes épreuves de validation.

Les prises de parole successives ont mis l’accent sur le caractère novateur de ce projet et sa parfaite réalisation à mi-parcours, malgré les nombreuses contraintes qui l’ont émaillé depuis son lancement, au mois de février 2020, dont la principale a été constituée par la pandémie de la COVID.

Au nombre des autorités présentes, citons le colonel YEBRA, de l’Etat-major de la Gendarmerie ainsi que le colonel DAHI de l’Etat-major de la Garde nationale.

Parmi les partenaires, la délégation de l’Union Européenne était représentée par M. Benoit GUYON, conseiller sécurité, l’Ordonnateur national du FED par M. Abdoulaye DIA, gestionnaire de projet, et le consortium prestataire par Mme Jade CHEMAMA, responsable du projet pour Civipol.

La cérémonie s’est clôturée par un cocktail regroupant l’ensemble des convives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *