20.000 citoyens vont bénéficier d’un meilleur accès à l’eau potable dans les régions isolées

L’Union européenne subventionne la construction de réseaux d’adduction d’eau potable dans les villages dans les zones à régime spécial du Hodh El Charghi et du Tagant pour un montant de 530.000 EUR.

Sur base des forages effectués en 2019 par le Projet OMNIA — sécurité=développement—les travaux de construction et d’installation des réseaux d’adduction d’eau potable et d’un poste solaire ont débuté le 21 octobre 2020 dans différentes localités et lieux au sein des Wilayas du Tagant (village de Touweyjinitt) et du Hodh El Charghi situés sur le Dahr Oualata (villages de Ouad Chebbi, Bameiré, Tagourarett, Ouad Nitti, Tarhiayatt et Bir-Nssara) et à l’est de Nema dans la zone sédimentaire à Achemim et Nbeiket Leouach.

Ces localités seront équipées, chacune, d’un système d’exhaure solaire fonctionnant grâce à une pompe immergée et l’énergie solaire, d’un château d’eau de capacité moyenne de 30.000 litres, de bornes fontaines pour les populations sédentaires et nomades et des abreuvoirs pour le bétail et des conduites qui permettront de relier progressivement les maisons au réseau de distribution d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *